HISTOIRE DE LA MONTRE

De la montre à gousset à la montre-bracelet !

Une montre est un instrument de mesure du temps, qui se porte sur soi. Une montre diffère d’une horloge, d’une pendule ou de tout autre instrument de mesure du temps par le fait qu’elle peut être emportée lors de déplacements sans que son fonctionnement soit altéré.

Depuis la nuit des temps, l’homme a toujours cherché à mesurer le temps qui passe. Différents outils de mesure ont alors été créés au travers des décennies et des civilisations comme le gnomon (simple bâton planté dans le sol, projetant son ombre dans une direction différente selon l’heure du jour) ou encore le cadran solaire. Des instruments plus sophistiqués, comme l’horloge ou la montre, ont ensuite vu le jour. La montre a connu un essor considérable au point de devenir aujourd’hui un accessoire de mode indispensable! Des grandes maisons horlogères aux créateurs les plus en vogue, tous la mettent sous les feux des projecteurs. Classique ou excentrique, colorée ou unie, en cuir ou en acier, automatique ou à quartz… Choisir une montre, c’est exprimer sa personnalité, son humeur du moment, mais aussi affirmer son style.

En Effet, il y a 5 000 ans, les anciens Égyptiens ont inventé le cadran solaire. Son design circulaire et les tranches horaires qui lui sont propres ont façonné l’apparence des montres modernes d’aujourd’hui. La mesure du temps était liée à la lumière du soleil et n’était donc possible que pendant la journée. Est arrivée ensuite l’horloge hydraulique, la première horloge qui ne nécessitait pas de la lumière du soleil pour fonctionner. Ensuite vient le sablier et enfin au 14ème siècle, l’horloge à roue. Cette dernière contenait déjà les premiers éléments de base que l’on trouve actuellement dans les montres mécaniques, mais elle était très inexacte. Elle était équipée d’un soi-disant «Unrast» – une ancienne version moins précise du balancier utilisé aujourd’hui.

Les montres étaient à l’époque relativement grosses et, par conséquent, souvent maintenues à une chaîne dans une poche. Elles étaient également loin d’être accessibles à toute population. En effet, elles étaient souvent composés de matériaux chers et donc destinées à la noblesse.

Au 13ème siècles, de grandes horloges ont été érigées dans les clochers et sur les marchés. Donnant ainsi à la population des informations sur l’heure ou sur le début d’une foire grâce aux sons des cloches.

Les horloges étaient à l’origine fabriquées par les serrureries cependant le métier d’horloger a commencé à se développer pour répondre à la demande croissante.

Au 15ème siècle, le balancier et surtout le ressort en spirale sont créés, ce qui a permis la construction de montres précises. Le ressort hélicoïdal a ainsi remplacé le long pendule utilisé dans le passé et a ouvert la voie à la miniaturisation du boîtier. En 1773, Christiaan Huygens créa une montre avec un ressort en spiral et un balancier qui était relativement petite et portable.

C’était le début des montres de petite taille. Quelques décennies plus tard, en 1812, Abraham-Louis Breguet fabriqua à la demande de la reine Caroline Murat, la sœur de Napoléon, la première montre-bracelet connue. Elle s’attachait au poignet avec un bracelet. À l’époque, les hommes portaient leurs montres sur une chaîne attachée à leur poche arrière. Les femmes, elles, la portaient autour du cou, une tendance qui dura presque un siècle. Ce n’est que lentement que la montre-bracelet a fait son entrée dans la société car jusqu’à la fin du XIXe siècle, les montres avaient leur place dans la garde-robe de nombreuses femmes. Ces montres étaient attachées à des rubans ou des chaînes, ce qui leur donnait un caractère féminin et un aspect de bijoux.

 

 

Effectuez une recherche

MONTRE TISSOT PRS516 T0444172105100

Quelqu'un a aimé et acheté

MONTRE TISSOT PRS516 T0444172105100

10 min sur Marrakech

Panier